Japan Wars
Bienvenue sur Japan Wars !!
Ici vous serez emmené dans un conflit d'une ampleur effrayante, remplie de suspense et de moments déterminant pour la survie de Tokyo. Cinq gangs, alliés ou ennemis, cinq gangs qui règnent en maître sur Tokyo et ses alentours.
Un conflit qui s'étant sur le reste du monde, une guerre terrible...
Qui sera capable d'imposer sa loi ?


De nos jours, dans la banlieue de Tokyo, des gangs se livrent une guerre sans merci. Alliances et règlements de comptes... Quel camps choissirez-vous ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Misaki Seko

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Misaki Seko   Lun 10 Mai - 20:58

Nom : Seko
Prénom : Misaki
Sexe : Homme

  • Gang : Shimobashira


Age : 16 ans
Statut social : Lycéen - Tireur d'élite - Bras droit et meilleur ami d'Aya (chef de Shimobashira)

Caractère : Misaki est un jeune garçon jovial qui croque la vie à pleine dent. Il est parfois un peu stupide sur les bords, mais sait faire preuve d'une grande intelligence et d'un remarquable sang froid dans les situations les plus délicates. Ses nombreux amis lui reprochent souvent sa grande naïveté. Il est capable de croire que les éléphants roses existent, si vous lui dites avec beaucoup de conviction ^^ Mais la plus grande qualité de Misaki, est certainement sa générosité débordante et son amour pour les autres.
Cependant, bien qu'il soit un petit rayon de soleil, la lumière a aussi sa part d'ombre. En effet, Seko et un tireur d'élite exceptionnel et tue ses ennemis, de sang froid, sans aucun remord sur la conscience.


Affinités avec les autres personnages : Meilleur ami d'Aya.

Physique : Misaki est un jeune homme d'environ 1m75, svelte et musclé. Il a de magnifiques cheveux blonds en bataille. Ses yeux sont bleu azur et sa peau est bronzé. D'apparence, Seko est un lycéen normal, voir comme les autres. Seulement, son corps est loin d'être comme celui des autres lycéen de son établissement : sur son avant-bras droit et tout le long de sa paume, s'étend un long tatouage informe dont seul lui connait l'existence. Malgré ce privilège, Misaki ignore tout de sa signification où même du moment où cette marque c'est étendue sur son corps.
Il est généralement habillé d'un simple t-shirt et d'un jean's usé au niveau des genoux, avec une veste kaki de militaire et des Van's grises et bleues.

Histoire :

- 23 février 1997 - Washington

- Papa, où est-ce que tu vas ?
- Je vais revenir... Ne t'en fais pas. Je rentrerai ce soir, comme ça on pourra faire ton anniversaire avec maman, d'accord ?
- Oui !! Tu n'oublie pas mon cadeau, hein ?
- Oui je n'oublie pas... A ce soir, Misaki.
- A ce soir, papa !!


Papa avait attrapé sa veste et ses lunettes, puis avait disparu dans l'entrebâillement de la porte de la maison. Nous étions le 23 février... J'avais 2 ans, bientôt 3.
Le soleil brillait de tout ses rayons sur la ville de Washington. Les voitures roulaient vite, la police patrouillait dans le quartier avec lunettes de soleil et donuts à la main. Leur revolvers accrochés à la ceintures, le coude posé sur le toit brûlant de la voiture, les rires éclataient. Moqueries, amusements, c'était une journée normale, sans une ombre au tableau. Leur revolvers me rappelaient celui de Papa. Mais celui de Papa était plus grand, tellement grand, qu'il devait le tenir avec les deux mains !! Il m'avait dit que ça s'appelait un "èmcèze" [= "M-16" : la faute est voulue ^^] ou quelque chose comme ça...

***

- Maman, il arrive bientôt Papa ?
- Oui Misaki, Papa arrive.

La porte venait juste de s'ouvrir pour confirmer les mots de Maman.

- C'est Papa !! Je vais lui ouvrir !!
J'avais couru jusqu'à la porte d'entrée pour accueillir Papa. Je l'entendait qui refermait la porte derrière lui.

- Papa !! Tu as acheté mon cad...
Ce n'était pas Papa. Un grand monsieur était entré dans notre maison avec un "èmcèze" comme celui de Papa. Il portait un grand manteau noir et un énorme chapeau qui couvrait le haut de son visage.

- Et bien Misaki, tu ne demande pas à Papa comment s'est passée sa journée ?
Maman était encore dans la cuisine.

- Où est Papa ?
- Où est ta mère gamin ?
L'homme avait tendu la main vers moi.
- MAMANNN !!! Il y a un monsieur dans la maison !!

Effrayé par cet homme étrange, je n'arrivais pas à retenir mes larmes. Je pleurait à grand sanglots en courant vers Maman.

- Mais qu'est-ce qu'il y a Misaki ?
- C'est le monsieur...
- Quel mons...!

Sa silhouette apparue dans l'encadrement de la cuisine.

- Bonjour... Haineko.
- Toi...! Où est passé Jules ?!
- Quoi ?... Tu n'es pas encore au courant ? Regardes.

L'homme avait saisit la télécommande et allumé la télé sur la 2e chaîne. Maman et moi regardions l'écran qui était en face de la cuisine, dans le salon.

- Il y a eu un accident tout à l'heure. Une fusillade autour de l'hôpital... Les deux tireurs sont morts. D'une balle chacun.
Le spectacle qui s'offrait à mes yeux était tout simplement immonde. Les corps avait été montré, couverts de sang.

- Maman... Ce monsieur là, dans la télé... C'est Papa ?
Maman avait fondue en larme en m'entendant. Une main devant la bouche, une autre sur mon épaule, elle hurlait toute la haine du monde. Elle s'était effondrée au sol, ses longs cheveux collant à son visage.
J'avais peur. J'avais très peur. Maman, avait toujours été souriante, même quand je faisait des bêtises, Maman rigolait et me souriait toujours... Mais ce jour là, son sourire avait disparu. Elle était très triste. Elle criait fort pendant que moi, je regardait la télé. J'avais vu à cet instant, toutes les horreurs qu'il était possible de voir...

- Tu vois Haineko. Son petit jeu l'a mené exactement là où tu n'a pas fais l'erreur de t'engager. Dès le début, il était voué à finir ainsi.
Je ne comprenait pas un traître mot de cet homme. Mais j'avais bien vu que lorsqu'il parlait, Maman pleurait encore plus.

- Tais-toi !! Tu fais pleuré ma Maman !! Tu es un méchant !
- La ferme gamin !!

Sa main avait volée jusqu'à mon visage et me fit valser dans le couloir.

- Il a mérité de finir ainsi !! Et toi, tu l'a suivie Haineko !!
- MAMAN !!

Le "èmcèze" pointé sur Maman, l'homme appuya sur la détente.

- MAMANNNNN !!!!


***

Après la mort de ma mère, j'ai été adopté par un couple de mafioso Japonais. J'ai appris la langue et me suis installé avec eux à Tokyo. Notre lien de parenté inexistant était plus qu'évident : leur physionomie asiatique ne collait pas du tout avec mon physique occidental. Pourtant, je les ai aimé comme mes parents et me suis facilement habitué à eux.
Ils m'ont alors appris à me servir d'une arme, impressionnés de voir que j'en connaissait déjà un rayon sur le sujet : USI, M-16, AK-47, Pistolets automatiques, ect...
Pour mon 12e anniversaire, il m'offrirent ainsi ma première arme et m'envoyèrent en camps militaire pour un an... Mais lorsque je revins, ils étaient partis pour les Etas-Unis. Il ne restait rien... Juste un mot.

Ils voulaient que je les rejoignent là-bas, si tel était mon souhait. Mais rien que d'y penser, d'horribles souvenirs refaisaient surface et le choix ne s'avéra pas dur à faire. Je décida donc de rester à Tokyo.

Pendant deux ans, j'ai chercher encore et encore des informations sur mon père où cet homme qui hantait mes cauchemars chaque nuits... Mais pas une seule fois je ne trouva le moindre indice.

- Archives de Police : Classé défense... Dis-moi, c'est interdit ce genre de truc. Tu te les ai procurés comment au juste ?
Une jeune fille se tenait devant moi, accoudée au bar du café.

- Comment ou pourquoi, ne te regardent en rien.
- Dis-moi, t'a l'air d'être au courant de ce que tu fais. Tu voudrais pas retrouver un mafieux par hasard ?
- ...
- Tu sais te servir d'une arme ?
- ...Oui.

Elle griffonna quelque chose sur un morceau de papier qu'elle me tendit.

- Si la mafia t'intéresse toujours, vas là-bas. Y a deux trois types qu'auraient bien besoin d'un gars comme toi. Et puis... C'est pas là dedans que tu trouvera des info sur tes parents.
- Comment tu...?
- T'inquiètes, je t'ai pas espionné...

Elle quitta le café avec un regard amusé sur le visage. J'observai le mot et lut :

Usine XXX ; Porte 3
SHIMOBASHIRA
Revenir en haut Aller en bas
Kohori Getsuya
- |[ Bras droit ]| -
avatar

Spécialité : Tireur d'élite
Messages : 37
Fiche : KOHORI GETSUYA
Nom de code : Seishin
Age : 25
Localisation : Wellington
Emploi/loisirs : Lycéen - Mafieux

MessageSujet: Re: Misaki Seko   Lun 10 Mai - 21:01

Validé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hakuren.skyrock.com
 
Misaki Seko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Misaki Suzuhara
» Misaki Ito
» Le monde de Misaki [IWAHARA Yuji]
» Misaki Harada
» IT: FR NIPPON MISAKI & Amelie : Kylie p7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Wars :: Avant le RP :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: